L’homme qui a vendu son ombre

L’homme qui a vendu son ombre

L’étrange histoire de Peter Schlemihl ou l’homme qui a vendu son ombre est un récit fantastique écrit par l’écrivain et botaniste allemand Adelbert von Chamisso durant l’été 1813. La première édition française de ce court roman parut en 1822.
La version publiée ici est celle de 1888, traduite par Auguste Dietrich.

Peter Schlemihl, un jeune homme sans fortune à la recherche d’un emploi, se rend chez un certain Thomas John, au service duquel il espère entrer. Il y rencontre un étrange personnage vêtu de gris, qui sort de sa poche, sous les yeux ébahis du jeune homme, un pansement, une lunette, un tapis, une tente, trois chevaux. Curieusement, personne à part lui ne semble se rendre compte des extravagants pouvoirs de l’homme en gris, qui finit par proposer à Schlemihl d’échanger son ombre contre la bourse de Fortunatus, qui permet à son propriétaire d’en tirer des pièces d’or à volonté, ce qu’il accepte. L’homme en gris s’éclipse ensuite, en indiquant qu’il retrouvera le jeune homme un an plus tard, jour pour jour.

Mais très vite Schlemihl, devenu fabuleusement riche, s’aperçoit que le fait de ne plus avoir d’ombre l’isole irrémédiablement de la communauté des hommes, qui éprouvent un violent dégoût vis-à-vis de celui qui est affligé d’une telle infirmité. Peter est donc contraint de s’isoler au loin, en compagnie de deux domestiques : Bendel, serviteur honnête et entièrement dévoué à son maître (et qui est le seul à connaître son secret), et Rascal, dont l’honnêteté laisse à désirer, mais qui compense ce défaut par sa grande habileté. Tous trois s’établissent dans une ville (non localisée, mais qu’on suppose être en Prusse), où les dispendieuses largesses de Schlemihl lui gagnent le cœur d’une population à qui il s’est bien gardé de révéler son secret : ne sortant qu’à la nuit tombée, il donne chez lui de somptueuses réceptions, après avoir savamment disposé les éclairages, au cours desquelles il fait la connaissance puis tombe amoureux de Mina, la fille d’un notable local. Il se propose de l’épouser, dès lors qu’il aura revu l’homme en gris et qu’il lui aura racheté son ombre…


Ce document a été réalisé par les éditions Opoto à partir de Histoire merveilleuse de Pierre Schlémihl ou L’homme qui a vendu son ombre publié par les éditions Louis Westhausser, à Paris, en 1888.

Il est disponible sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

Image de couverture (détail) : Illustration pour « Peter Schlémihl » d’Adelbert Von Chamisso, Ernst Ludwig Kirchner, 1915

Image intérieure : Illustration de l’ouvrage original, Henri Pille, 1888

ISBN : 978-2-37952-028-0

Éditions Opoto, avril 2019

Domaine public / CC0

Pas de copyright


Téléchargement (gratuit et sans DRM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *