Mon amie Nane

Mon amie Nane

Mon amie Nane est un roman de Paul-Jean Toulet publié à Paris en 1905 et traçant le portrait doux-amer d’une demi-mondaine de la Belle Époque.

Le roman parut en 1905 mais ses chapitres avaient déjà été publiés séparément en 1900, 1902, 1903 et 1904 dans l’hebdomadaire La Vie parisienne.

Mon amie Nane est un roman à la première personne empreint d’érotisme, d’humour et de mélancolie. Un narrateur y fait le récit de ses relations avec Nane (de nom de guerre Hannaïs Dunois), depuis leur rencontre jusqu’à leur séparation.

La figure centrale du roman est le miroir. Il existe deux versions de la rencontre, et deux versions de la séparation (la mort et le mariage, dans cet ordre). Le chapitre central, Nane-au-miroir, est double. Les personnages vont par couple : couple d’amies prostituées, la printanière Primavérile et la sombre Noctiluce, couple d’industriels (un qui l’entretient au début, l’autre qu’elle épouse à la fin), etc.

Nane « dont les traits n’annoncent pas une vive intelligence », exerce sur le narrateur, raffiné, cultivé, intelligent, une vraie fascination. Souhaitant par-dessus tout n’être pas dupe, il la dissimule sous une scintillante ironie.

« À vrai dire (…) je n’ai jamais recherché le monopole de sa tendresse. N’eût-ce pas été de l’égoïsme ? Outre qu’il en faudrait avoir les moyens. »

Source : Wikipédia

L’édition numérique de ce texte a été réalisé par les Éditions Opoto à partir d’un document numérisé par Gallica, la Bibliothèque numérique de la BnF.

Édition originale : Mon amie Nane, Paul-Jean Toulet, Le Divan, Paris, 1922.

Image de couverture (détail) : Félix Valloton, Le repos, 1911 (The Art Institute of Chicago)

ISBN : 978-2-37952-040-2

Éditions Opoto, février 2020

Domaine public / CC0

Pas de copyright

Le photocopiage et le piratage tuent l’industrie du livre ; le plus tôt sera le mieux.


Téléchargement (gratuit et sans DRM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *