Les bandits tragiques

Les bandits tragiques

Paris, le 21 décembre 1911. Un garçon de banque, est attaqué en pleine rue. Il est gravement blessé de deux coups de révolvers. Les bandits s’enfuient en voiture. Ainsi commence la tragique épopée de la « bande à Bonnot ».

Les bandits tragiques relate l’histoire de la tristement célèbre bande à Bonnot, qui laissa sur son passage une trace sanglante, et cela au nom de ses idées. Anarchistes ou voyous ?

Affaire à échelle nationale : la première fois que l’automobile est sollicitée pour le crime. Mais la sauvagerie, aussi : la bande à Bonnot tire à bout portant.

Bonnot sera exécuté en avril 1912, après une résistance désespérée, qui conduira la police et l’armée à faire exploser la maison où il est réfugié. Et puis viendra la guillotine pour ceux qui, comme Garnier, n’auront pas trouvé la mort en route, ou ne se seront pas suicidés comme Cardouy.

C’est aussi une belle opportunité pour le pouvoir de réprimer le mouvement anarchiste.

Victor Méric, journaliste et écrivain, anarchiste puis communiste, fondateur en 1931 de la Ligue Internationale des Combattants de la Paix, rouvre le dossier, analysant la violence, le crime, la punition, utilisant les notes directes des témoins et protagonistes, descendant jusqu’à leurs lectures et leurs poèmes.

Victor Méric en profite pour dénoncer la justice qui fut implacable avec Albert Dieudonné qui n’avait participé à aucun des crimes.

Et quand il publie, son livre, en 1926, Dieudonné, condamné à tort est toujours au bagne…

L’édition au format epub de ce texte du domaine public a été réalisée par les éditions opoto à partir de l’exemplaire édité par les éditions Simon Kra, à Paris en 1926, disponible dans Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

Image de couverture (détail) : couverture originale, A. Girard, 1926

ISBN : 978-2-919752-90-4

Éditions Opoto, mars 2018

Domaine public / CC0

Pas de copyright

Téléchargement (sans pub ni DRM)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *