L’énigme du voyage de François Leguat à l’île Rodrigues

L’énigme du voyage de François Leguat à l’île Rodrigues

Voyage utopique ou roman fiction ?

Le 30 avril 1691, François Leguat et ses compagnons, quittèrent le navire l’Hirondelle pour descendre à terre et fouler le sol de Rodrigues, comme l’avaient déjà fait des marins hollandais, 90 ans plus tôt, découvrant une île quasi paradisiaque, encore inhabitée. On construisit des huttes, attendit la venue d’autres navigateurs. Comme personne ne vint, les colons finirent par quitter Rodrigues à bord d’un rafiot de fortune et gagnèrent Maurice où le Commandant Deodati les fit séquestrer injustement trois ans sur l’îlot Vacoas. Puis, embarqués sur un navire hollandais, ils furent conduits à Batavia et jugés pour des crimes imaginaires. Ils furent enfin acquittés et libérés : des huit aventuriers de Rodrigues, trois seulement, rentrèrent en Europe. Plus tard, Leguat finit par s’établir à Londres et relater son histoire (1708).

Mais plus de deux siècle après une polémique voit le jour : et si Leguat avait écrit un roman plutôt qu’une relation de voyage ?

Longtemps, Le Voyage et aventures de François Leguat et de ses compagnons en deux îles désertes des Indes orientales a paru suspect. Lorsqu’il est publié, personne ne connaît le nom de ce huguenot français qui a passé huit années – de 1690 à 1698 – hors d’Europe. Un homme de lettres de profession, François-Maximilien Misson, est, d’autre part, intervenu directement dans la mise en forme définitive du texte, ce qui achève de jeter le trouble : s’agit-il d’une relation véridique, ou d’un récit de voyage fabuleux qui utiliserait ingénieusement ce que l’on sait déjà de ces régions lointaines ?

Dans un ouvrage paru en 1922, l’historien américain Georges Atkinson veut prouver que Voyage et Avantures de François Leguat et de ses compagnons en deux isles désertes des Indes Orientales n’est qu’un vulgaire roman d’aventures.

Deux bibliothécaires français, documents d’archives à l’appui lui répondent.

Le texte Le Voyage et avantures de François Leguat et de ses compagnons en deux îles désertes des Indes orientales peut se lire sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

En savoir plus avec le site crlv.org


ISBN : 978-2-919752-98-0

Domaine public. Pas de copyright

Éditions Opoto, mai 2018


Téléchargement (gratuit, sans pub ni DRM).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *