Martin Numa 2

Martin Numa 2

Se trouver en face d’un problème douloureusement mystérieux…

Courir après une bande de criminelle admirablement organisée…

N’avoir pour guide qu’une photographie de jolie femme… des bouts de mimosa… Risquer sa vie… et sortir héroïquement des pièges les plus habiles… Voilà ce que fait Martin Numa.

L’épisode 2 commence ainsi :

— Mon cher Courville, m’avait dit Martin Numa, venez chez moi, sans faute demain… Je serai comme toujours très content de vous voir… et vous me direz ce qu’on pense maintenant de ma mort dans le public… Si on finit par croire que je suis défunt…. Ce que disent enfin, vos confrères…

Le lendemain donc, je revenais, rue des Prouvâmes, chez Martin Numa, à l’heure qu’il m’avait fixée.

Je le trouvai étendu comme la veille, sur son canapé, dans la même position…

C’était à croire qu’il n’avait pas bougé, ou que notre dernière entrevue n’avait pas été interrompue.

— Ah, bonjour, ami Courville, me dit-il de sa voix claire et joyeuse… Comment allez-vous aujourd’hui ?

— Moi, mais je me porte à merveille… Et vous, comment vous sentez-vous ?

— Moi ?… Mais admirablement ; je suis toujours mort !…

— Vous n’avez pas commis l’imprudence de sortir, au moins ?…

— Moi, sortir ?… Ah, mais non !… Je n’ai pas bougé… Je suis trop bien mort !… C’est un état exquis… et je comprends pourquoi les bienheureux morts ne tiennent pas à redevenir vivants… Quand ils sont si tranquilles, ils auraient vraiment tort de se mêler encore à notre misérable vie, où l’on se donne tant de mal, où l’on prend tant de fatigue ; court de si grands dangers, rien que pour traverser une rue, tout cela afin de gagner un peu d’argent, quand la rigueur des temps modernes vous oblige à en dépenser tant… pour en définitive un très piètre résultat, qui nous fait bien rire dans l’au-delà !…


Les aventures de Martin Numa, le roi des détectives, seront publiées au rythme d’un épisode par mois. L’édition Tallandier (1931) comptait 11 livraisons.


L’édition au format epub de ce texte du domaine public a été réalisée par les éditions opoto à partir de l’exemplaire édité par les éditions Jules Tallandier, à Paris en 1931, et disponible (en PDF), dans Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

Image de couverture (détail) : S.n. dans Gallica

ISBN : 978-2-37952-001-3

Éditions Opoto, juillet 2018

Domaine public / CC0 Pas de copyright


Téléchargement (sans pub ni DRM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *