La noël de Jean Leguenc

La noël de Jean Leguenc

Juste après la guerre Gaston Chérau écrivit ce conte pour la revue populaire Lecture pour tous. Il y est question d’évasion. « Maintenant, ajouta-t-il, il s’agit de se diriger sur Beïsan, sans passer par la piste. Nous y arriverons ce soir, peut-être, et la maison de Sakel le Syrien nous accueillera.

À partir de ce moment, ils marchèrent avec plus de confiance. Pourtant, ils ne risquaient jamais un propos sur leur liberté future sans ajouter : « peut-être ». C’était comme un des rites d’une nécessaire superstition qui renforçait leur certitude.

Ils atteignirent Beïsan vers la fin du jour, et ils attendirent que la nuit fût tout à fait tombée pour y entrer. Ensuite, Chekri Assanem le Libanais et Sakel le Syrien tirèrent des plans pour la fuite. »

À noter qu’à l’époque (1920) c’est un des rare récit dont l’action se situe au Moyen-Orient.


L’original de ce texte du domaine public est visible sur Gallica la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France :

Dessins de A. Jarach, illustrant l’original

Domaine public : CC0

Éditions opoto, mars 2016

ISBN : 978-2-919752-69-0

___

Téléchargement (gratuit et sans DRM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *