Les pamphlets rouges

Les pamphlets rouges

Les pamphlets rouges, Émile Garaud

Voici de petits textes de la toute fin du XIX siècle. Ils sont d’une étonnante modernité…

“Les mots Liberté, Égalité, Fraternité ont empli notre âme, car elle allait enfin, la devise républicaine, délier les hommes de tout enchevêtrement, grâce à l’ascendance et la supériorité de l’intérêt collectif sur le particularisme. Mais aujourd’hui il a fallu en rabattre.

Le « tout est pour le mieux » de Voltaire semble écrit pour cette fin-de-siècle, tandis que par un paradoxe étrange, la défiance s’empare insensiblement de la Société.

Pourquoi ? — Adressez-vous à l’égoïsme.

Oui, l’égoïsme nous assiège, nous étreint, et finalement nous étouffera. Et c’est vraiment être prophète à bon marché, de prédire, devant les divergences sociales, que du conflit provoqué par l’égoïsme naîtront, si l’on n’y prend garde, les pires exactions.

Mais les Pamphlets Rouges aspirent à une autre ambition que de dénoncer les dangers de la Société actuelle. Ils cultivent aussi l’idéal. Rien, en effet, dans le monde, pas plus pour les collectivités que pour les individus ; pas plus pour l’amitié que pour le pouvoir : rien ne peut se fonder, ne peut durer et s’épanouir, si la notion de l’Idéal en est absente.

C’est cette notion qui écrasera l’égoïsme, c’est cette notion qui justifie l’apparition de nos Pamphlets.”

ÉMILE GARAUD.


Ce document a été réalisé par les éditions Opoto à partir de Les Pamphlets rouges d’Émile Garaud, typographe, publié en 1897 à Foix par l’imprimerie J. Francal.

Le document numérisé se trouve sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF

Image de couverture (détail) : illustration libre

ISBN : 978-2-37952-050-1

Éditions Opoto, juin 2020

Domaine public / CC0

Pas de copyright

Le photocopiage et le piratage tuent l’industrie du livre ; le plus tôt sera le mieux.


Téléchargement (sans pub ni DRM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *