Le pendu

Le pendu

Le pendu d’Eugène Fourrier

Voici un petit texte qui commence mal :

« Paul Dartois, orphelin de bonne heure, s’était trouvé seul au monde, n’ayant plus que quelques parents éloignés.

Il possédait une honnête aisance et la vie aurait dû lui sourire, s’il n’avait pas été affligé d’un pessimisme aigu, conséquence d’un manque de caractère. »

Paul va t-il s’en sortir en rencontrant l’amour ?…


Ce document a été réalisé par les éditions Opoto à partir du Supplément hebdomadaire de L’Avenir de la Dordogne du 8 décembre 1904.

Le document numérisé se trouve sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF

Image de couverture (détail) : Le Pendu, Henri de Toulouse-Lautrec, 1895 (Gallica)

ISBN : 978-2-37952-053-2

Éditions Opoto, décembre 2020

Domaine public / CC0

Pas de copyright

Le photocopiage et le piratage tuent l’industrie du livre ; le plus tôt sera le mieux.


Téléchargement (gratuit, sans pub ni DRM)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *